Actualité
 
  • L'AGEFIPH lance son guide Handicap et Alternance

    Téléchargez-le en cliquant ici

  • Collaboration avec le secteur protégé et adapté

    L'Action Handicap a contracté un partenariat avec la plateforme Handeco pour accompagner les entreprises dans leurs démarches de sous-traitance.

  • Un Serious Game sur le Handicap

    Le CNAM des Pays de la Loire a développé un module de e-learning sous forme de jeu de role pédagogique , distrayant et gratuit sur le thème du handicap en entreprise.N'hésitez pas : essayez !

  • Connaissez-vous le module e-learning de l’Action Handicap ?

    Entreprises adhérentes, découvrez le module e-learning sur le handicap en entreprise conçu par la Fédération.

Guide Handicap

Téléchargez le Guide Handicap ESH et retrouvez toutes les informations utiles du site.

Secteur protégé/adapté

Trouvez un prestataires du secteur protégé et adapté avec notre partenaire Handeco.

Nos partenaires

Retrouvez les services de l'AGEFIPH dans votre département.

Espace Emploi

Postulez pour un job dans les ESH.

Rôle et vocation des ESH

Qu’est-ce que le logement social ?

Le logement social ne s’adresse pas uniquement aux plus démunis. Face à la baisse du pouvoir d’achat et à l’augmentation des prix de l’immobilier, les logements sociaux répondent aux besoins d’une population très diversifiée. Et les demandes sont de plus en plus pressantes.

Beaucoup de familles, malgré un emploi stable, n’ont pas les revenus suffisants pour se loger dans le secteur privé.

Depuis le début de leur histoire, les Entreprises Sociales pour l’Habitat - auparavant connues sous le nom de SA d’Hlm – contribuent à pallier le manque, ou la faiblesse, de logements à prix abordable.

Initialement conçus pour accueillir les populations ouvrières et accompagner l’exode rural, les logements sociaux ont rapidement varié leur offre, en proposant des espaces de proximité dans les immeubles et dans les lieux collectifs avoisinant et des services aux habitants.

Sur les 4 millions de logements sociaux en France, 50% sont gérés par les ESH.

Celles-ci accueillent ainsi 4,5 millions de personnes.

Quotidiennement, les 30 000 hommes et femmes qui composent les 280 Entreprises Sociales pour l’Habitat sont au service et en contact direct avec les habitants. Ils proposent un accompagnement social aux personnes en grandes difficultés et œuvrent pour le maintien à domicile des plus fragilisés.

En fonction des revenus et de la situation des demandeurs, plusieurs catégories de logements Hlm existent.

Leur répartition s’établit comme suit dans le patrimoine immobilier des ESH :

  • Les PLAI, réservés aux personnes en situation de grande précarité ;

  • Les PLUS correspondent aux Hlm traditionnelles ;

  • Les PLS et les PLI, attribués aux familles dont les revenus sont trop élevés pour pouvoir accéder aux Hlm ordinaires, mais trop bas pour pouvoir se loger dans le secteur privé.

La grande famille du logement social 

La Fédération des ESH est membre de l’Union Sociale pour l’Habitat. 

Il existe près de 800 organismes Hlm qui emploient 76 000 salariés. Établissements publics pour les uns (Offices publics de l’habitat), sociétés privées (Entreprises sociales pour l’habitat) ou coopératives (Coopératives Hlm), ils sont tous à but non lucratif. 

Ils participent à la confédération de l'Union sociale pour l’habitat. 

 

Pour un meilleur cadre de vie

80 % des Français considèrent leur habitat comme « un véritable havre de paix ». Les ESH s’engagent auprès de leurs clients, locataires ou accédants à la propriété à leur offrir un meilleur cadre de vie. Car bien vivre chez soi, c’est aussi bien vivre avec les autres et mieux vivre en société.

L’environnement global d’une habitation doit être convivial, serein et intégré à la ville. C’est pourquoi les ESH travaillent en lien étroit avec les collectivités locales pour concourir à l’aménagement, la rénovation et au renouvellement des territoires.

Au service d’une population souvent fragilisée, les ESH œuvrent pour davantage d’intégration et de lien entre les individus. Elles privilégient la diversité des publics et des modes de vie. Par quels moyens ? Notamment en s’adaptant à l’évolution des structures familiales, en accompagnant leur parcours résidentiels et en répondant à leurs besoins. Cela se traduit aussi par un contrat personnalisé avec chacun de leurs locataires.

Au service de la population

Les actions de proximité au service des habitants font parties des missions des ESH. Le métier de gardien relève de ce service de proximité, d’un lien étroit entre les ESH et les habitants du parc immobilier.

Parallèlement, les entreprises s’engagent progressivement dans la mise en œuvre d'une politique plus spécifique de services à la personne, notamment pour faire face à la nécessité d'un maintien harmonieux à domicile de nos aînés.

Pour répondre efficacement aux appels d’offres des entreprises, pour mutualiser leurs moyens de production et tisser sur tout le territoire un réseau de professionnels, l’UNEA, le GESAT ou encore l’association HANDECO se sont organisés en filières métiers. Ces organismes proposent sur leur site Internet des annuaires des ESAT et EA, une place de marché virtuelle permettant de déposer des appels d’offres  ou encore de nombreuses formations à destinations des ESAT et EA, des entreprises ou des personnes handicapées. 

Attention ces services nécessitent parfois une inscription ou une cotisation en fonction des réseaux.

L'UNEA

L’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA) regroupe 60% des 650 Entreprises Adaptées de France. Elle représente les intérêts des EA auprès des pouvoirs publics et a pour mission le développement des compétences et des relations économiques des EA avec les entreprises et le secteur public. 

Les entreprises adaptées représentent plus de 26 000 travailleurs handicapés ayant le statut de salarié pour un chiffre d’affaires de 900 millions d’euros.

L'annuaire des 600 EA est accessible gratuitement sur son site. Vous aurez également la possibilité de publier des demandes de prestation qui seront transmises gratuitement aux EA.

Site internet : www.unea.fr

LE RÉSEAU GESAT

Le Réseau GESAT est une association qui réunit des directeurs d'ESAT et d’EA. Elle a pour objectif la professionnalisation et l'accompagnement des travailleurs handicapés.

Le Réseau Gesat a créé la première base de données des 2000 établissements dont 1400 ESAT et 600 EA aujourd'hui référencés. La mise à jour quotidienne renseigne la fiche détaillée de chaque établissement : coordonnées, contact, activités. Pour une recherche multicritères, il suffit de vous inscrire gratuitement en quelques clics. L’accès à la place de marché est en revanche réservé aux adhérents.

Site Internet : http://www.reseau-gesat.com/

HANDECO

Handeco est une « plateforme nationale au service du travail protégé et adapté et de ses partenaires économiques, au bénéfice de l'emploi et de la formation des personnes en situation de handicap. »

Sur le site d’HANDECO, l’ensembles des 2000 EA et ESAT de France est référencé et en libre accès. Les acteurs du secteur protégé et adapté ont ensuite le choix d’étailler leur fiche avec les informations de leur choix. L’accès à la place de marché est en revanche réservé aux adhérents.

Site internet : http://www.handeco.org/

Il s’agit d’ un handicap grave à expressions multiples avec déficience motrice et déficience mentale sévère ou profonde, entraînant une restriction extrême de l'autonomie et des possibilités de perception, d'expression et de relation. 

 

LES ESAT

Les caractéristiques d'un ESAT sont les suivantes :

  • Organisme médico-social permettant aux personnes de travailler en bénéficiant d'un accompagnement médical et social,

  • Pas de statut de salariés mais quelques dispositions du code du travail s'appliquent,

  • Emploie à minima 80 % de travailleurs handicapés orientés vers le milieu protégé par la CDAPH,

  • Le financement est assuré par les structures classiques ayant la charge des établissements médico-sociaux (Conseil Général notamment). 

LES EA

  • Entreprise à part entière,

  • Les personnes handicapées ont le statut de salarié, un contrat de type CDD ou CDI et une rémunération classique,

  • Les CDTD permettent d'employer des personnes dont le handicap empêche le déplacement domicile/entreprise,

  • Emploie à minima 80 % de travailleurs handicapés orientés vers le milieu adapté par la CDAPH,

  • Les structures bénéficient d'aide au poste. 

Il existe actuellement un peu plus 1.400 ESAT et 600 EA en France. Ils emploient respectivement environ 100.000 et 20.000 personnes handicapées et sont répartis sur l'ensemble du territoire.

Ces établissements et entreprises ont développé des savoir-faire dans de nombreux domaines d'activité, y compris dans des secteurs de pointe. 

Leurs compétences sont multiples dans les secteurs de l'industrie et des services : impression, travaux paysagers, sous-traitance industrielle, nettoyage, bureautique, prestation tertiaire, recyclage-tri, maintenance, centre d'appel, viticulture et bien d'autres prestations encore... 

Il est possible d'accompagner l'établissement dans la création d'un nouveau service répondant spécifiquement à un besoin (financement de matériel, de formations ...). 

Inclure systématiquement des entreprises adaptées dans les appels d'offre est une pratique courante, c'est l'occasion de construire un partenariat durable avec des professionnels. 

Il est important aussi de construire des relations sur le long terme car l'entrée en relation avec une EA ou un ESAT peut se révéler un peu plus complexe qu'avec un fournisseur classique. 

Par ailleurs, ce sont en général de petites structures (moins de 200 salariés et majoritairement moins de 100 salariés). Il faut donc privilégier les marchés récurrents mais pas sur des trop gros volumes.

 

Les maladies invalidantes se distinguent des déficiences proprement dites par le fait qu'elles n'ont pas pour conséquence une limitation d'une fonction qu'elle soit motrice, sensorielle ou mentale, mais une restriction d'activité, en termes de mobilité ou de quantité de travail à fournir, en durée ou en intensité. Il s'agit des tumeurs cancéreuses, des maladies cardio-vasculaires (dont l'hypertension artérielle sévère), des maladies endocrines (notamment le diabète), des maladies de l'appareil digestif (reins, foie, intestins), des maladies de l'appareil respiratoire (dont l'asthme), et enfin des maladies infectieuses ou parasitaires (dont le VIH).

Ainsi, un gardien peut être exposé à des produits ou substances, comme les désinfectants générateurs d'irritation, aux acariens, au pollen, au caoutchouc qui peuvent le rendre allergique et entraver son quotidien.